Et de deux pour Freddy Loix !

Publié le par Nico


Après une victoire à domicile au Rallye d’Ypres, Freddy Loix a ajouté un deuxième succès à son palmarès 2008 en s’imposant sur les routes du Barum Rally Zlin. Comme en Belgique en juin dernier, son équipier Nicolas Vouilloz assure le doublé pour le team Peugeot-Belux. Un autre Français, Bryan Bouffier, complète un podium 100 % Peugeot/BFGoodrich. Nouveau succès de l’opération BFGoodrich Drivers Team avec Pavel Valousek qui termine quatrième du classement général.


Les deux membres du team Peugeot-Belux, Freddy Loix et Nicolas Vouilloz, ont dominé la 38e édition du Barum Rally Zlin sur un parcours technique et rapide qui n’est pas sans rappeler celui du Rallye d’Ypres en juin dernier où ils avaient d’ailleurs réalisé le doublé. Sur ce type de rallye asphalte, les Peugeot 207 S2000 préparées par le team Kronos Racing, les pneus BFGoodrich g-Force Profiler et la pointe de vitesse de ces deux anciens pilotes du Mondial forment une combinaison gagnante, quasi invincible.


Premier leader du rallye après un meilleur temps réalisé vendredi soir dans la Superspéciale de Zlin, Nicolas Vouilloz, récent vainqueur à Madère, a conservé les commandes de l’épreuve jusqu’en moitié de première étape samedi. Mais son équipier Freddy Loix, déjà auteur de deux temps scratch le matin, a ajouté trois meilleurs temps l’après-midi pour rentrer en leader au parc de Zlin avec une avance de 4 secondes sur Vouilloz.


Cette première étape, longue et difficile, fut un calvaire pour les pilotes officiels Abarth/BFGoodrich, Alén et Basso (boîtes de vitesses cassées) et les deux Tchèques en course pour le titre national 2008, Roman Kresta (Peugeot/BFGoodrich, sortie de route ES2) et Vaclav Pech (Mitsubishi/BFGoodrich, boîte de vitesses ES5). En fin de journée, Luca Rossetti (Peugeot/BFGoodrich), alors troisième, dégringola au huitième rang après une touchette, puis une crevaison.


Le début de seconde étape tourna à l’avantage de Freddy Loix, lorsqu’un écrou d’arbre de transmission défectueux retarda la Peugeot/BFGoodrich de Vouilloz. Celui-ci parvint tout de même à conserver sa deuxième place devant un autre Français, Bryan Bouffier (Peugeot/BFGoodrich), issu comme lui des filières de Promotion Peugeot. Champion de Pologne 2007, Bryan disputait son premier rallye IRC et termine sur le podium (après quatre meilleurs temps et malgré une minute de pénalité), juste devant Pavel Valousek, pilote du BFGoodrich Drivers Team.


Dimanche, le Tchèque est parvenu à contenir le double Champion d’Europe Renato Travaglia (Abarth/BFGoodrich), tout en profitant des cinq minutes perdues par le Champion IRC en titre Enrique Garcia Ojeda (Peugeot/BFGoodrich) dans une sortie de route. L’Espagnol attend de pied ferme ses concurrents de l‘IRC dans trois semaines à Oviedo, au Rally Principe de Asturias, une épreuve qu’il a remportée en 2007.


Nicolas Vouilloz est toujours leader provisoire du championnat Pilotes devant Rossetti et Loix au coude à coude. Côté Constructeurs, grâce à un sixième succès et un quatrième doublé cette saison, Peugeot est largement en tête.


Freddy Loix (Vainqueur, Peugeot/BFGoodrich)
« Je suis très heureux. Hier, c’était une belle bagarre avec Nicolas. Aujourd’hui, il a connu des soucis et j’ai contrôlé ma première place. La voiture a été très fiable, aucun problème. Les pneus BFGoodrich g-Force Profiler A10 ont très bien fonctionné sur ce parcours. »


Nicolas Vouilloz (2e, BFGoodrich)
« Cette dernière étape fut plus difficile pour nous. On a connu un problème avec un écrou d’arbre de transmission qui nous a forcés à ralentir ce matin. Ensuite, nous avons eu souci de démarreur au départ d’une spéciale, puis j’ai fait un tête-à-queue. Malgré tout, on marque de gros points au championnat Pilotes, ce qui est très positif. »


Bryan Bouffier (3e, Peugeot/BFGoodrich)
« J’ai eu du mal à me mettre dans le rythme sur ce parcours que je découvrais. J’ai laissé quelques secondes sur les premières spéciales avant d’hausser le ton samedi après-midi. Sans notre pénalité d’une minute, on aurait peut-être pu viser plus haut, mais avec des si… »


Jacques Morelli, Responsable du programme IRC BFGoodrich
« Après les spéciales sinueuses de Madère, le pneu g-Force Profiler A10 a montré tout son potentiel sur le parcours vallonné et très rapide du Barum Rally Zlin qui demande d’autres qualités au pneumatique (précision, réactivité…). Nous n’avons pratiquement pas rencontré de crevaisons ce week-end, sauf Luca Rossetti qui a crevé après une sortie de route et Bernd Casier (crevaison lente après passage dans une corse samedi matin). Les pilotes connaissaient mieux les spéciales que l’an passé et avaient bien noté les piquets métalliques et les cordes « à risques ». Le rallye s’est résumé en un duel des deux Peugeot-Belux. »


Renato Travaglia (5e, Abarth/BFGoodrich)
« J’ai tout donné dans la dernière spéciale pour revenir sur Valousek et j’ai failli sortir. La voiture a très bien fonctionné. J’ai fait une erreur dans mon choix de pneus le premier jour qui me coûte peut-être la quatrième place. Mais c’est le rallye. On termine premier des Abarth Grande Punto. »


Luca Rossetti (7e, Peugeot/BFGoodrich)
« C’est une déception. Nous étions troisièmes avant d’effectuer une sortie de route. Je ne serai pas au prochain Rally Principe de Asturias, alors le titre IRC semble compromis pour nous cette année. On verra après le Rallye Sanremo. »

Communiqué officiel BF Gooodrich

Crédit photo : ewrc.cz

Publié dans Infos IRC

Commenter cet article

fan2rallye 30/08/2008 18:53

Il va falloir que Fiat/Abarth se remmette au niveau car les Peugeot écrasent tout le monde. Avec Skoda l'année prochaine, il y aura encore plus de belle bagarre !